Zen City

Grégoire Hervier

Je ne connaissais pas du tout Grégoire Hervier avant de prendre sur une pile d'un grande surface de la culture sise boulevard St Michel (avec un logo jaune pour être plus précis). La couverture était plaisante, les tons bleus apaisants et la quatrième de couverture attirante. De fait sans être exceptionnelle et transcendantale, la lecture en est tout à fait intéressante, évitant pas mal d'écueils et synthétisant bien les angoisses naissantes dûes au développement et à l'application de certaines technologies à la surveillance et au recoupement des informations.

En savoir plus...

Chien du heaume

Justine Niogret

Sur le coup, j'avoue avoir été bluffé. Dans les règles de l'art de la fantasy, il faut en faire des tonnes, pondre une dizaine de tomes bien dense avec des centaines de personnages, perdre totalement le fil de l'intrigue originelle et finir par en avoir marre et mourrir pour laisser à un autre le soin de finir l'oeuvre. Et là non en fait. C'est court, incisif, allant à l'essentiel, profondément original et non dénué d'une grande brutalité parfois. Si de plus l'auteure est une jeune habitante de Brocéliande adepte des arts de la forge, forcément cela intrigue.

En savoir plus...

The Scar

China Miéville

Parmi les bonnes résolutions de ce début d'année 2010, j'ai pris celle de tenter de tenir une rubrique littéraire ici même comme bien d'autres avant moi. Tant qu'à faire, autant commencer par ce que j'ai lu ce qui aidera beaucoup il faut bien avouer.

En savoir plus...

Norvège #8 : Trondheim-Oslo-Paris-Maison

C'est après une nuit fort agréable dans notre grand lit que nous avons entamé cette dernière journée qui doit nous reconduire à Ollainville pour retrouver notre petit chat Gavroche. Le temps était idéal pour le départ car le crachin du matin ne nous fera pas regretter de ne pas rester un peu plus à flàner le long des fjords. Trondheim ne laissera pas non plus un souvenir impérissable car on fait vite le tour des quelques points remarquables.

En savoir plus...

Norvège #7 : Molde-Trondheim

Le temps magnifique au petit matin nous a convaincus de retenter l'ascension du mont Varden. Après un petit déjeuner plus classique et un peu moins copieux que d'habitude, étant donné l'opulence de celui de la veille au soir nous n'allions guère nous en plaindre (mais mon œuf était dur cette fois), nous reprenons notre périple vers la route de l'Atlantique, Kristiansund et Trondheim, non sans avoir récupéré quelques barquettes de smør pour notre frugal repas du soir.

En savoir plus...

Norvège #6 : Geiranger-Molde

En découvrant au petit matin l'épais brouillard qui recouvrait le fjord, nous avons décidé de profiter un peu plus du confort de la suite afin d'espérer avoir un panorama plus dégagé du haut de la route des aigles. Il semble qu'au final, cela reste voué à l'échec même si la brume peut encore se déchirer avant d'arriver au sommet.

En savoir plus...

Norvège #5 : Sogndal-Geiranger

Nous quittons Sogndal et son fjord majestueux dans la brume d'altitude et sous une pluie fine après s'être rempli la panse de brød et smør. La route sera longue à travers le glacier du Josteldalsbreen pour finir par la grandiose traversée en ferry sur le Geirangerfjorden.

En savoir plus...

Norvège #4 : Ulvik-Sogndal

Nous avons quitté avec regret et tôt le matin, sous un ciel plus chargé mais donnant une atmosphère plus sereine encore à ce lieu magique, le petit village romantique d'Ulvik pour une longue étape qui doit nous conduire à Sogndal et nous faire emprunter notre premier ferry ainsi que le plus long tunnel d'Europe. Nous ne pouvions néanmoins partir sans photographier la dernière coutume locale : les rideaux trop courts aux fenêtres (en longueur).

En savoir plus...

Norvège #3 : Bergen-Ulvik

Après un petit déjeuner fort copieux, nous avons fait nos adieux au Scandic Hôtel pour tenter une dernière fois notre chance auprès du marchand de cailloux. Peine perdue, toujours personne... Nous nous sommes vengés avec une belle vue sur un voilier ancien de la marine.

En savoir plus...

Norvège #2 : Bergen

Après une bonne nuit de sommeil réparatrice (sans chat pour nous tenir éveillés) et malgré un sommier un peu mou à mon goût, nous avons eu droit à un copieux petit déjeuner scandinave. J'ai pu tester l'étrange fromage de chèvre au caramel et je confirme que, sans être totalement ignoble, je n'en reprendrai tout de même pas. Sinon, le jambon fumé est assez différent de l'idée que l'on s'en fait dans notre pays ; on sent plutôt un vieillissement en fût de cellophane pendant quelque temps.

En savoir plus...


(c) Ceci n'est pas un copyright.